moon info

 

Accueil

Cours

Wicca

 Esbats

Sabbats

Librairie

Pratique

Magie

Chakras

Divination

Herbalisme

Pierres

Bougies

Planètes, ...

Bains

Légendes

 Webzines

Downloads

 

Copyright© 2003 - 2025

Tout droit réservés

Les pages de ce site

sont un condensé de mon cours WHW

 
 

La Magie Naturelle Druidisme Chamanisme La Haute Magie La Franc-maçonnerie La Kabbale

 

La religion des druides est la forme particulière qu'a prise la religion des peuples celtes de Gaule et de Bretagne à l'époque de leur décadence. Le druidisme n'est pas la religion de tous les groupes celtiques: ni le berceau bavarois, ni les Celtes d'Allemagne, de Bohême ou du Danube ne l'ont connu. La religion celtique a fourni au druidisme quelques éléments: le panthéon divin, la croyance exacerbée au surnaturel, les sacrifices sanglants, humains notamment.

Citons le "chapitre 2 : rappel historique : les druides de l'antiquité et leur religion" de l'ouvrage de Michel Raoult

"Pour ce qui est du domaine spécifique de la civilisation celtique et des druides de l'Antiquité, nous renverrons le lecteur aux excellents travaux de Mme Le Roux et de M Guyonvarc'h qui sont, sans conteste, actuellement en France, les meilleurs spécialistes de l'antiquité celtique.

Chez les Celtes la religion fait partie intégrante de l'existence quotidienne et touche tous les domaines. Il n'y a pas à proprement parler de distinction entre le profane et le sacré. La religion est indissociable de la vie.

A la première approche, la variété du panthéon celtique surprend par sa richesse. Mais il n'est pas certain qu'il s'agisse vraiment de divinités distinctes. Il semblerait, en effet, que l'ancienne religion ait été monothéiste avec la reconnaissance d'un dieu suprême régisseur de l'Univers. Des "dieux" tels que Lug, Dagda, Ogmios, Nuada, Diancecht, Brigit ou Gobniu, pour ne citer que le panthéon irlandais, ne seraient pas à proprement parler des dieux, mais plutôt des ancêtres initiateurs, des héros qui faisaient, bien sûr, l'objet de vénération et de fêtes. Ce sont nos interprétations passées par le filtre de notre propre culture religieuse le plus souvent judéo-chrétienne qui ont divinisé ces êtres.

Ces initiateurs, et bien d'autres encore, sont considérés comme des dieux, ou comme de grands êtres, dans certains groupes druidiques modernes."