moon info

 

Accueil

Cours

Wicca

 Esbats

Sabbats

Librairie

Pratique

Magie

Chakras

Divination

Herbalisme

Pierres

Bougies

Planètes, ...

Bains

Légendes

 Webzines

Downloads

 

Copyright© 2003 - 2025

Tout droit réservés

Les pages de ce site

sont un condensé de mon cours WHW

 
 

Les Elfes La legende d' Arthur Legende Sioux Initiation préhistorique Legende de Yule Les trois royaumes Izanagi et Izanami Le Deluge Les Vierges Noires Salamandre Boudicca La Création

Auteur: Fanny, membre du cercle WHW

Au commencement, le monde n’était que boue, la terre au commencement était vide et «comme une méduse dans la mer ».

Le Divin donna alors naissance à deux divinités soeurs, Izanagi et Izanami, homme et femme, pour les charger de créer la première terre. Pour les aider, Le Divin leur donna une lance décorée de pierres précieuses, appelée Amenonuhoko (lance céleste).

Izanagi et Izanami allèrent alors sur le pont entre ciel et terre, Amenoukihashi (le pont flottant du ciel), armés de la lance céleste. Ils brassèrent la mer boueuse avec celle-ci, et elle se mit à bouillonner. Quand des gouttes de boue tombèrent de la lance, elles formèrent une île, Onokoro (se forme elle-même). Ils décidèrent de s’y établir pour créer le monde.

Ils dressèrent alors une grande colonne au milieu de l’île, avec tout autour un palais appelé Yahirodono (la pièce des huit pas), et célébrèrent leur union, par la première cérémonie du mariage. Izanagi contourna la colonne par la droite et Izanami par la gauche, et ils se rejoignirent en se liant les mains.

« Oh le beau jeune homme » dit Izanami.
« Oh la belle jeune fille » répondit Izanami.

Puis, ils s’unirent dans l’amour. Ils eurent deux enfants, Hiruko (l'enfant de l'eau) et Awashima (l'île des bulles), mais leurs enfants ne furent malheureusement que des êtres difformes… Malheureux, ils les mirent dans un bateau et les abandonnèrent sur la mer. Izanagi dit alors à Izanami : « c’est sans doute parce que, contrairement aux règles, tu m’as adressé la parole la première lors de la cérémonie. » Ils recommencèrent alors le mariage : Izanagi contourna la colonne par la droite et Izanami par la gauche, et ils se rejoignirent en se liant les mains.

« Oh la belle jeune fille » dit Izanagi.
« Oh le beau jeune homme » répondit Izanami.

Et cette fois, leurs enfants furent les îles du Japon, les autres pays et les dieux de la mer, des vents et des arbres. Le dernier conçu fut le dieu du feu Kaguzuchi. Celui-ci malheureusement brûla sa mère en venant au monde… Izanagi le banit, et Kaguzuchi en mourant délaissé par son père, donna naissance à une douzaine de divinités. Izanami mourut donc, et descendit en enfer…

Izanagi devint fou de désespoir, et descendit à son tour aux enfers pour revoir Izanami. Il se lamentait de tout son corps sur la mort de sa douce épouse. Il entreprit un voyage à Yomi ( la sombre terre de la mort). Il la trouva rapidement, mais il ne pouvait pas la voir, car les ombres la cachaient bien. Malheureusement, elle avait déjà mangé la nourriture infernale et ne pouvait plus revenir. Izanami le supplia de ne pas la regarder: « je dois tout d'abord demander l'autorisation de revenir sur terre aux kamis des enfers… », lui dit-elle. Elle lui dit donc adieu…

Izanagi fut scandalisé et refusa d'accéder à son souhait d'être laissée dans les bras de la sombre Yomi. Pendant que Izanami dormait, il prit le peigne qui retenait sa chevelure et l'alluma comme une torche. Il vit alors le corps en putréfaction d'Izanami, dévoré par les vers.

Poussant un cri d’horreur, Izanagi ne put contenir sa peur et s'enfuit, ne songeant qu'à revenir dans le monde des vivants en abandonnant sa femme morte. Izanami se réveilla en hurlant, indignée, et se mit à le poursuivre. Sur son ordre, des sauvages shikome (des femmes répugnantes) le prirent en chasse pour le ramener.

Izanagi réussit à s'enfuir et à boucher l'entrée des enfers avec un lourd rocher. Puis, il la répudia, ne la reconnaissant plus comme sa femme. Elle lui promit par vengeance de tuer chaque jour mille personnes, et Izanagi lui répondit alors que chaque jour il en ferait naître mille cinq cents.

Souillé par l'enfer, Izanagi se purifia avec de l’eau claire. En lavant son oeil gauche, il donna naissance à Amaterasu, la déesse du soleil ; en lavant son oeil droit, il enfanta Tsukiyomi, le dieu de la lune. Susanoo, le dieu des tempêtes, naquit de son nez.