moon info

 

Accueil

Cours

Wicca

 Esbats

Sabbats

Librairie

Pratique

Magie

Chakras

Divination

Herbalisme

Pierres

Bougies

Planètes, ...

Bains

Légendes

 Webzines

Downloads

 

Copyright© 2003 - 2025

Tout droit réservés

Les pages de ce site

sont un condensé de mon cours WHW

 
 

Herbalisme Les Encens Herbes et Planètes Poudre Cimetière Vinaigre 4 Voleurs Mandragore Substitution Correspondance Fabrication

Avec la participation d’Olwen, Wiine et Reddy,

ainsi que des sites « les portes du Sidh » et « un jardin des sorcières »

 

La Mandragore de son nom scientifique « Mandragora officinarum » ou « Mandragor autumnalis » ou « Mandragora vernalis » est une plante médicinale de l’ordre des Solanales et de la famille des Solanaceae voisine de la Belladone. Le nom savant « mandragora » est la contraction de deux mots sanskrits « mangros » et « agora » et il signifie « substance du sommeil ». L’espèce européenne a été surnommée « Pomme de Satan » pour ses fruits, la plante pouvant être dangereuse. Elle est également appelée « Gallow’s Man » (le Pendu, l'homme du gibet car selon les légendes, les hommes qui étaient pendus, au moment de la mort, comment dire... se laissent aller... et une mandragore poussait à l'endroit même de ce "jet"... vous comprenez...?!), « Mandrigorgne » « Mandagoire » « Mandegloire » « Main ou Mont de gloire » « Mandore » « Herbe du matagon » « Herbe du pic ou à l'espic » « Mandrage »

 

ATTENTION

La mandragore est à la base une plante toxique.

A consommer uniquement si l’on connait toutes les caractéristiques,

les dosages, et les utilisations sur le bout des doigts !!!!!

Si on n’est pas un(e) spécialiste, se contenter de l'encens, et en magie bien sûre.

 

Histoire

Aucune herbe au monde n'a fait couler autant d'encre qu'elle ! La mandragore a traversé les civilisations helléniques, romaines, celtes, germaniques, tout en étant déjà connue des anciens Hébreux. Le roi Salomon l'a célébrée dans le Cantique des Cantiques :

« Les mandragores elles-mêmes nous auront enivrés de leur parfum, et j'ai gardé pour toi les fruits les plus exquis qui poussent dans nos allées [...] »

La Mandragore Officinale est devenue, au fil des années, tellement mystérieuse dans le folklore, qu'elle a été par la suite considérée non seulement comme la plus puissante mais également comme la plus dangereuse de toutes les herbes magiques. Elle représente tout ce qui est mystérieux et attirant dans le monde étrange des plantes
 

 

Propriétés magiques

Dès la plus haute antiquité, elle a joue un rôle capital dans les opérations magiques. On la faisait entrer dans la composition des philtres et enchantements magiques.

La Mandragore est appelée « la Plante de Circée » et était employée, d’après certaines informations, par la grande Enchanteresse Grecque pour apporter des transformations magiques.

Elle est également sacrée pour Vénus et à une formidable renommée de puissant aphrodisiaque et d’inspiration, d’amour, de fornication et de fertilité quand portée par la personne ou consommée en breuvages magiques.

Les Mandragores pouvaient aussi être employées en qualité de familier (Magistellus comme les nomme Paul Huson) ou esprit-guide qui facilitait la divination et protégeait la sorcière des attaques psychiques malveillantes.

On l'utilise de nos jours dans bien des rites d’amour, mais également pour favoriser la chance et les gains matériels et financiers.

Une racine sèche de mandragore placée au-dessus de la porte d'entrée protégera et apportera le bonheur, prospérité, fertilité et protection au ménage et à la maison. Elle empêchera également les mauvais esprits d’entrer. Placé sur une pièce de monnaie, elle permettra la multiplication de l'argent. Une racine de mandragore peut être employée comme poupée dans la magie sympathique. On peut également lui donner diverses formes pour l'usage magique. Les baies aussi bien que la racine sont employées dans les charmes de fertilité.

Portée, on dit qu'elle attire l'amour, qu’elle empêche les maladies de nous atteindre. Accrochez au-dessus du lite protège le sommeil. Elle est également employée dans les rituels pour accroître le désir. La mandragore intensifie la magie dans n'importe quelle situation. Ajoutez un peu de racine de mandragore à l'eau de votre chaudron pour tout rituel de fabrication d’eau lunaire.

Il est dit que là où réside une mandragore, les esprits malins ne peuvent survivre ; on l’utilise donc très souvent en exorcisme.

L’odeur de la mandragore rend somnolent.

Pour activer une racine de mandragore sèche, (car celle-ci « hiberne » lorsque séchée et stockée), placez-la dans un endroit proéminent de votre maison et laissez-la pendant 3 jours. Ensuite, déposez-la dans de l’eau chaude et laissez reposer toute la nuit. Le lendemain elle sera prête pour toutes actions magiques. L’eau peut être utilisée pour asperger les fenêtres et portes de la maison afin de la protéger, ou pour purifier son corps
 

 

Propriétés Pharmacologique

La plante est riche en alcaloïdes délirogènes et autres composants nocifs. Ces substances parasympatholytiques entraînent notamment une mydriase et des hallucinations suivies d'une narcose. Il s'agit d'atropine, de scopolamine, et surtout d'hyosciamine. C’est pourquoi les baies de la mandragore étaient appelées « pomme du diable », ou pomme d'amour, en raison des rêves érotiques qu'elle provoquait. En effet, la scopolamine contenue dans la plante est un narcotique qui provoque un sommeil plein de rêves précédé d’une phase d’excitation.

Diverses présentations sont décrites pour l'utilisation de cette plante. Le suc est extrait de la tige, des feuilles ou du fruit ; la racine est débitée en rondelles et présentée sous forme d’alcoolat dans du vin de miel ; les fruits peuvent être consommés séchés. Une infusion de vin et de poudre d’écorce de racine est très utile lors de traitements antidouleur, car elle apporte sommeil et tranquillité.
De multiples vertus thérapeutiques lui sont attribuées. Par sa composition chimique, elle est notamment sédative , antispasmodique (comme la Belladone), anti-inflammatoire (en cataplasme), hypnotique et hallucinogène. La mandragore peut également être utilisée en cas de troubles digestifs, de courbatures, de crampes, de goutte, de rhumatismes inflammatoires, d’asthmes, de rhumes des foins, de coqueluche ou de règles douloureuses.

Elle présenterait également des propriétés aphrodisiaques, lui conférant une vertu fertilisante (Mandragore en hébreu possède la même racine étymologique que « amour »)

Les effets hallucinogènes remarquables de la plante, ainsi que la capacité qu'ont ses principes actifs de pouvoir aisément traverser la peau et de passer dans la circulation sanguine, explique certainement pourquoi les sorcières du Moyen Âge, qui s'enduisaient les muqueuses et les aisselles à l'aide d'un onguent à base de mandragore, entraient en transe et pensaient s’envoler sur leur balai et voir des créatures diaboliques le jour du sabbat. A noter que la plante était également utilisée par les guérisseurs, notamment pour faciliter les accouchements, mais aussi contre les morsures de vipère

 

Cet article "Mandragore"  est extrait et résumé du cours WHW